Ce qu’une simple histoire peut provoquer

conception-histoire

Parfois, il peut arriver que l’on ait envie de pousser un gros coup de gueule.

C’est ce qui s’est passé un mardi soir lors de la conférence privée « La vidéo, dans tous ses états ! » que je donne chaque semaine auprès de clients.

Ce coup de gueule n’est pas venu de moi, mais de Louis un participant très actif lors mes conférences.

Avant de vous en dire plus, revenons sur le sujet de la conférence de la semaine 49.

Les participants à ces conférences sont des clients que j’accompagne dans la création de différentes vidéos pour leur business.

Le sujet de la conférence de la semaine 49 était : la création d’un script ou scénario pour une vidéo informative gratuite.

Pour information, à chaque début de conférence que je fais, je raconte une histoire qui a pour but de créer soit une émotion, soit une réaction ou encore une analyse.

Ce jour-là, je leur ai raconté une histoire que j’ai vécu il y a quelques années, suite à l’achat d’une formation de plus de 1000 euros.

Pour faire court, j’ai été séduit par un contenu offert gratuitement sous forme de vidéo et cela durant une semaine. J’ai vite compris qu’avec ce contenu gratuit, je pouvais mettre en place un nouveau business et que seul le temps était la ressource dont j’avais besoin. Mais, car il y a souvent un mais, l’offre qui m’a été faite, m’ouvrait des possibilités de gain de temps énorme. J’ai donc choisi d’acheter cette formation.
Sur le moment mal m’en a pris. Je me suis retrouvé avec le même contenu que ce qui avait été offert en gratuit plus des études de cas. Sur le coup, je peux vous dire que je n’étais pas heureux et que j’étais à deux doigts de demander remboursement. Mais je ne suis pas de ce type de personne à demander remboursement pour un oui ou pour un non.
J’ai donc pris mon téléphone et j’ai contacté le formateur. Nous avons discuté une bonne heure sur le contenu de sa formation et je peux vous dire que ce jour-là j’ai eu droit à une très grande leçon de marketing par un Maître dans ce domaine. Et suite à cet entretien, j’ai pu mettre en place mon nouveau business rapidement et simplement.
La morale de cette histoire vécue, c’est que vous ne devez pas avoir peur d’offrir du contenu de très haute valeur. Vous devez seulement permettre à la personne de mettre en application ce que vous avez offert. Dans mon cas, c’était des études de cas de personnes qui avaient réussi dans leur domaine.

Suite à cette petite histoire, j’ai demandé aux participants si eux aussi avaient vécu ce type de situation et comment ils avaient rebondi.

Et boom ! C’est là que notre ami Louis m’a demandé la parole, et que son coup de gueule a commencé. Je l’ai laissé faire, car je commence à connaitre Louis et je savais que son intervention serait courte et très claire. Cela a été le cas.

Ensuite, j’ai laissé la parole aux autres participants, mais beaucoup m’ont demandé ce qu’avait bien pu me dire ce Maître en marketing.

Cela tombait bien car nous étions en plein dans le sujet de la conférence.

Alors, vous allez me dire, mais pourquoi j’ai raconté cette histoire et pourquoi j’ai cherché à provoquer une ou des réactions.

La magie avec une histoire, c’est que l’on amène les spectateurs, les auditeurs ou les lecteurs à se poser des questions ou à réagir à l’histoire ou à la morale de celle-ci.

Cela veut aussi dire que vous avez capté l’attention et que vous l’avez emmenée dans votre univers.

Il est vrai que je ne peux pas me considérer comme un Maître dans la technique du storytelling et je ne le souhaite pas, mais je sais l’utiliser quand j’en ai le besoin dans mes vidéos ou mes articles. C’est ce que j’enseigne entre autres dans la formation « Toute une histoire ».

conception-histoire

Cet article a 2 commentaires

  1. Bonjour Christian,

    Je n’est pas trouver le bouton pour en savoir plus sur la proposition, son contenu, son prix, le temps de la formation.

Laisser un commentaire

Fermer le menu