L'utilisation d'un autorépondeur 

L'utilisation d'un autorépondeur peut vite devenir complexe si vous voulez trop en faire.

Pour cet article, j'ai sélectionné sept erreurs à éviter, mais il y en a bien d'autres.

Je ne désire pas vous perdre, c'est pourquoi, si vous faites votre possible pour ne plus répéter ces sept erreurs, vous pourrez vous dire que vous avez parcouru un beau chemin

Passons maintenant à ces 7 erreurs :

Erreur 1 : La précipitation

La précipitation est l’une des erreurs que l’on fait tous, que l'on soit débutant, intermédiaire ou expert.

Effectivement, ne croyez pas que nous sommes à l'abri parce que l'on maîtrise un outil comme l'autorépondeur.

Bien au contraire.

Je suis le spécialiste pour oublier de mettre en place les séquences de mails. 

J'écris un premier mail pour remercier la personne d'avoir laissé son adresse email et je me dis toujours que je reviendrais écrire les autres plus tard, une fois que j'aurais lancé le processus.

Seulement, voilà, j'ai tendance à oublier, c'est pourquoi je note toujours dans mon agenda électronique de finir cette séquence mail. 

Erreur 2 : Vouloir automatiser trop vite

Nous aurions tendance à vouloir mettre la charrue avant les bœufs en ce qui concerne l'automatisation.

Bien sûr qu'il y a certaines étapes qui peuvent et qui doivent être installées en automatique, mais pas toutes les étapes.

Vous pourriez vous en mordre les doigts.

Faites les choses progressivement, validant les étapes.

C'est en agissant de la sorte que vous ferez la meilleure des automatisations.

Erreur 3 : Recopier bêtement

Peut-être que l'on vous a offert dans une formation une séquence email type, ou bien qu'en échange de votre adresse mail une personne vous a offert la série d'email qui cartonne.

Le conseil que je peux vous donner, c'est d'analyser cette séquence et de voir comment vous pouvez la personnaliser. En agissant de la sorte, vous aurez beaucoup plus de succès.

Erreur 4 : Faire de mauvaises analyses

Je sais, vous allez vous précipiter sur les taux d'ouverture et sur les clics et c'est bien normal.

Mais, ne vous trompez pas sur ce qui fonctionne ou ce qui ne fonctionne pas.

Trop souvent, nous aurions tendance à agir sur les emails qui ont un taux catastrophique, alors que cela se situe peut-être en amont.

C'est un des réflexes que j'ai acquis au fil du temps en analysant les séquences mail de mes clients.

Erreur 5 : Complexifier le système

Aujourd'hui, beaucoup d'autorépendeur vous offrent la possibilité d'utiliser ce qu'ils appellent "l'automation".

C'est un outil qui vous permet d'installer des conditions.

Exemple 1 : 

- Si la personne achète votre produit, supprimez-la de la liste des prospects et déplacez-la dans la liste des clients. C'est la première condition que vous devriez mettre en place quand vous créez une nouvelle liste.

Exemple 2 : 

- Si cette personne ouvre l'email 1 et clique sur le lien, attendez 10 minutes pour lui envoyer un nouvel email avec une proposition.

- Si cette personne ouvre l'email 1 mais ne clique pas sur le lien, envoyez un nouvel email ayant une autre approche le lendemain.

Et vous pouvez continuer comme ça aussi longtemps que vous le souhaitez.

Seulement, voilà, vous risquez de complexifier le système.

Alors vigilance.

Erreur 6 : Changer d'autorépondeur tout les 6 mois

Vous allez vite découvrir que pour bien paramétrer une campagne cela demande du temps.

Si vous souhaitez changer d'autorépondeur parce que celui-ci ne fait pas telle ou telle action, faites attention.

Et la première question que vous devriez vous poser est la suivante :

Est-ce que dans le nouvel autorépondeur, je peux installer ce que j'ai sur l'ancien et combien de temps cela va me prendre pour le déménagement ?

Une fois que vous aurez répondu à cette question, vous aurez votre réponse :-).

Erreur 7 : Un autorépondeur ne peut être remplacé par un service d'email

Vous avez une plateforme qui vous permet de créer votre marketing, ainsi que de mettre à la disposition de vos clients les produits qu'ils ont achetés.

Ces plateformes offrent généralement un service emailing.

Alors, ne pensez pas que celui-ci vous fera économiser l'abonnement à un autorépondeur.

A chacun son métier.

Vous pouvez utiliser le service emailing pour communiquer avec vos clients sur le produit qu'ils ont acquis, mais ne l'utilisez pas pour votre communication marketing.

A mon sens ce serait la plus grosse erreur que vous pourriez faire. Bon, je sais ce n'est que mon avis, mais l'expérience me fait dire que...

En conclusion

Si vous évitez ces sept erreurs, vous aurez bien avancé dans l'utilisation de votre autorépondeur.

Mais pour finir, si j'ai un conseil à vous donner, ne cherchez pas tout de suite à éliminer ces sept erreurs.

Passez à l'action en utilisant votre autorépondeur. Envoyez des emails pertinents et une fois que vous aurez fait cette action, vous pourrez vous pencher sur ces sept erreurs et vois si vous pouvez en modifier ou en supprimer ne vous gênez pas.

Comment créer un produit décisionnel appelé aussi produit d'appel ?


Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.