Les secrets d'une formation réussie

La réussite d'une formation en ligne réside dans votre aptitude à valider le parcours de vos apprenants.

 

Vous êtes entrepreneur, formateur, webmarketeur, coach, consultant, voici la page la plus importante de ce site. Prenez-le temps de la lire dans son intégralité, car je vais partager avec vous le secret pour réussir à tout coup.

 

Et une fois que vous l'aurez parcouru, vous comprendrez pourquoi il est possible de proposer « votre savoir » sous forme de formation numérique « haut de gamme ».

 

J’ai une conviction concernant les formations numériques, la voici :

 

Pour vos apprenants, il ne doit pas y avoir de différence entre une formation en présentiel et une formation numérique.

 

Si échec il y a, il n’est pas dû au fait que votre apprenant soit seul face à son écran.

 

C’est dû à votre formation numérique qui n’est pas adaptée à l’enseignement sur le web, alors que vos résultats sont excellents face à un public.

 

En présentiel, il est possible d’envisager des taux de réussite allant jusqu’à 98%. Cela veut dire que le taux de votre formation numérique doit être identique. Il ne peut pas en être autrement.

 

En lisant ce qui va suivre, vous comprendrez pourquoi je peux annoncer des taux de réussite allant jusqu'à 95%.

 

Pour les atteindre, il existe des approches qui sont encore très peu utilisées dans les formations proposées en ligne.

 

Ceci étant dit, pouvez-vous répondre à cette question ?

 

Faites-vous partie de ceux qui pensent « qu'il est impossible de reproduire dans une formation numérique, le travail qui est réalisé en présentiel (face à un public) » ?

 

Oui !

 

Peut-être, avez-vous des réponses du même type que celles entendues lors de certains stages :

 

  • Il n'est pas possible sur le web de voir les gestes, les regards, le comportement... des apprenants.

 

  • La méthode question/réponse est faussée, car tout le monde ne donne pas son avis.

 

  • L'apprenant peut à tout moment passer d'un chapitre à un autre sans contrôle de notre part.

 

  • Le suivi est difficile.

 

  • La méthode d'enseignement en live (en salle) n'est pas adaptée pour des formations en ligne.

 

  • Ce n’est pas possible de faire un suivi sérieux si on a 200, 300, ... apprenants.

 

 

Alors j’ai une bonne nouvelle pour vous.

 

Vous ne pourrez pas reproduire sur le web ce que vous faites en présentiel.

 

Par contre, il est possible de réutiliser votre contenu.

 

Pour cela, il va falloir vous adapter et adapter « votre savoir » à l'outil internet.

 

Vous devez comprendre, dès maintenant, qu'internet n'est qu'un outil parmi d'autres.

 

Il a un gros avantage, c’est qu’il est d'une puissance exceptionnelle.

 

Alors quitte à me répéter encore et encore, vous ne devez pas faire un copié/collé de votre formation en présentiel pour la mettre en ligne.

 

C'est l'échec assuré.

 

Les objectifs de votre programme doivent être comme pour vos formations en présentiel :

 

  1. Que vos apprenants réussissent à appliquer ce que vous leur enseignez
  2. Qu’ils puissent analyser les actions que vous leur demandez de réaliser
  3. Qu’ils puissent dupliquer ce qu’ils ont appris

 

Et cela à toutes les étapes de votre formation.

 

En présentiel, le déroulé de votre formation est en liaison directe avec les réactions des personnes qui sont face à vous.

 

À tout moment, vous êtes en mesure d’adapter votre programme.

 

Il vous arrive même de revenir en arrière quand vous vous apercevez que des personnes n’ont pas acquis certaines étapes.

 

C’est pour cette raison que vous ne pouvez pas reprendre votre formation en présentiel pour en faire un produit numérique.

 

Pourtant…

 

… vous avez tout ce qu’il vous faut pour proposer une formation numérique « haut de gamme ».

 

Le groupe suit le même cheminement.

 

Ce que vous allez devoir mettre en place, c’est un système qui va vous permettre d’être certain que votre apprenant suivra la formation :

  • Dans le bon ordre
  • Dans son ensemble

 

En présentiel, vous avez certainement rencontré des personnes qui se présentent en annonçant qu’elles ont des « connaissances avancées » et qu’elles souhaiteraient passer tout de suite au chapitre qui les intéresse.

 

Ce n’est pas pour autant que vous répondez favorablement à leur demande.

 

Vous leur expliquez qu’elles doivent suivre l’intégralité de la formation pour bien assimiler la pédagogie que vous utilisez et que c’est la clé de leur réussite.

 

Chaque étape doit être réussie
pour passer à la suivante.

 

Quand vous êtes en présentiel, vous vous assurez que chaque personne a bien assimilé les deux ou trois points fondamentaux qu’elles doivent acquérir pour passer à l’étape suivante.

 

Vous vous assurez aussi que les personnes ont bien compris les consignes avant d’aller plus loin.

 

Oui, je sais, ce sont les bases d’une bonne pédagogie, mais c’est aussi la garantie de la réussite de vos apprenants.

 

Et aussi de la vôtre.

 

Questions clés utilisées au bon moment.

 

Vous avez certainement des questions clés qui vous permettent de connaitre l’avancement de vos apprenants et de valider leur passage à l’étape suivante.

 

Peut-être que ces questions, vous ne les avez pas encore réellement définies ou écrites sur papier.

 

Avec l’expérience, vous laissez peut-être agir ce que vous pourriez appeler votre intuition.

 

Cela veut dire que consciemment ou inconsciemment vous connaissez les questions que vous devez poser pour valider le passage à l’étape suivante.

 

Vous devez dès maintenant retrouver ces questions pour les utiliser de la bonne manière et au bon moment. Elles seront très importantes pour vos formations numériques.

 

Choisissez l’incitation à l’obligation

 

Comme énoncé plus haut, vous rencontrez en présentiel des personnes qui disent savoir ou connaitre.

 

Elles désirent aller tout de suite à l’essentiel.

 

Pourtant de votre côté, vous savez qu’elles doivent passer par toutes les étapes pour réussir.

 

En présentiel, vous avez certainement des méthodes, des astuces pour inciter les personnes à vous suivre.

 

Ces méthodes ou ces astuces, les avez-vous ciblées ?

 

Utilisez-vous l’obligation ou l’incitation ?

 

Mettez-vous tout en place pour rendre votre apprenant « responsable » ?

 

Le plus gros avantage du présentiel, c’est que vous êtes en mesure de vous adapter à tout moment, individuellement ou collectivement.

 

Vous ne pourrez pas le faire en ce qui concerne votre formation numérique.

 

Il va vous falloir ANTICIPER. (je vous en reparle plus loin)

 

Vous avez deux possibilités pour que vous soyez certain que la personne fasse ce que vous désirez.

  1. L’obliger
  2. L’inciter

 

Comment agissez-vous en présentiel ? Êtes-vous directif ou êtes-vous incitatif ?

 

Pour une formation numérique, vous allez devoir passer par l’approche incitative.

 

L’approche directive est très peu appréciée, surtout que l’apprenant peut à tout moment se dire « il m’…, je fais bien comme je veux » et vous n’en saurez rien.

 

Résultat : forte possibilité d’échec

 

Ok pour l’incitation, mais comment la mettre en place dans ma formation numérique ?

 

Il existe de nombreuses possibilités.

 

Il y en a une que j’aime beaucoup qui est inspirée des meilleures séries télé,principalement américaines. J'ai adapté cette technique pour rendre mes formations numériques encore plus attractives.

 

Il en existe une deuxième que vous connaissez certainement : l’e-mailing.

Peu de formateurs l’utilisent, c’est pourtant un outil extrêmement puissant si vous l’utilisez à bon escient.

 

L’anticipation, la clé de voûte

 

Pour anticiper, il vous faut comprendre ce que vit votre apprenant.

 

Pour cela, il va vous falloir vous mettre à la place de votre apprenant. Peut-être même apprendre à vous mettre à sa place car ce n’est pas inné.

 

Ensuite, vous pourrez anticiper pour la personne qui :

  • est pressée,
  • ne souhaite extraire qu’une seule information,
  • n’est pas au même niveau que le groupe

 

Et la plus grosse anticipation que vous allez rencontrer, c’est celle du niveau de compréhension et d’application.

 

Nous sommes d’accord sur le fait que chaque individu est différent.

 

Cela veut dire que chaque personne apprend à sa manière et à sa vitesse pour ensuite mettre ou pas en application.

 

Cette anticipation, vous devez la maîtriser.

 

Comment ?

 

En proposant une approche à l’aide de deux pédagogies.

 

La pédagogie en silo et/ou la pédagogie multicouche.

 

Pour une formation numérique vous vous devez de maîtriser et d’utiliser ces deux pédagogies pour que l’ensemble de vos apprenants réussissent à tout coup.

 

Dernière recommandation

 

Lors d’un stage en présentiel avec douze personnes ayant acquis la même formation numérique, j’ai posé deux questions qui de prime abord paraissaient simples.

 

  • Qu’avez-vous retenu du module 3 ?
  • Qu’est-ce que l’on vous demande de réaliser dans le module 7 ?

 

A la première question, il y a eu 8 réponses différentes.

 

Pour la deuxième question, il y a eu 5 réponses différentes avec de l’énervement en prime.

 

Est-ce que cela voulait dire que cette formation numérique n’était pas adaptée à certaines personnes ?

 

Je ne le pense pas.

 

Il y a plusieurs raisons à ces différentes compréhensions.

 

  • Le niveau de départ de chacun n’était pas homogène.

 

  • La formation demandait des prérequis élevés.

 

  • Les consignes données ne s’adressaient pas à tous les participants (type d’apprenant), d’où l’incompréhension de certaines personnes.

 

  • Aucune validation des étapes, avant de passer à la suivante

 

  • Report de la frustration de beaucoup sur la technique qui très souvent a bon dos.

 

Pourtant, les outils utilisés pour cette formation répondent à ce qui est demandé de réaliser. On peut donc supposer que c’est la compréhension de la demande qui n’était pas bonne.

 

C’est souvent les cas quand on n’arrive pas à faire fonctionner un outil. Ex : Il est difficile d’enfoncer un clou avec une masse ou un pieu avec un marteau.

Si vous êtes intéressé, je vais vous montrer les coulisses de mon approche concernant la création de formation numérique.

 

Pour cela, je vous propose d'accéder GRATUITEMENT à l'outil AE (Auto-évaluation) que j'utilise quotidiennement dans mes cours, mes ateliers ou mes accompagnements.

>>> Continuer vers le cours GRATUIT sur l'outil AE !

Christian Maingret

Christian, créateur de formation numérique pour les entrepreneurs depuis 2008.

PS : ATTENTION : Créer des formations numériques en partant de vos formations en présentiel pourraient vous permettre d’avoir plus de temps pour vous et vos proches.